Comment faire financer une formation quand on est auto-entrepreneur ?

Comment faire financer une formation quand on est auto-entrepreneur ?

Quelle que soit votre activité , si vous travaillez comme auto-entrepreneur , vous avez sans cesse besoin de développer vos compétences pour répondre aux évolutions du métier ainsi qu’aux nouveaux besoins de vos clients.

Savez-vous que des financements existent quelle que soit votre activité : commerce, artisanat, prestations de service ou professions libérales ?

Par ailleurs, si vous n’utilisez pas chaque année votre budget formation , celui-ci est perdu. En effet, il n’est pas cumulable d’année en année.

Démarche à suivre

1 – montant du financement : environ 900 €/an (montant indicatif)

Chaque secteur d’activité (artisanat, commerce…) définit tous les ans des fourchettes de financements pour la formation de leurs adhérents dont les auto-entrepreneurs font partie. Ces critères de prise en charge peuvent évoluer en cours d’année en fonction des enveloppes disponibles. Les montants de remboursement sont consultables sur les sites internet des fonds d’assurance formation.

Pour monter un dossier, il est utile de regarder quels sont les thèmes de formation prioritaires financées par les Fonds d’assurance Formations ainsi que la durée minimale/maximale des formations. À titre indicatif, voici des exemples de montants de financements affichés ces dernières années pour des formations courtes non diplômantes :

  • Commerce : 1200 € par an.
  • Prestation de service ou professions libérales : 900€ par an et par professionnel

2 – Conditions requises

Voici les conditions préalables pour solliciter la prise en charge d’une formation :

  • avoir un SIRET en cours de validité
  • avoir réaliser un chiffre d’affaires (quel qu’il soit) lors des 12 derniers mois (ce qui entraîne une déclaration d’activité et une cotisation CFP (contribution à la formation professionnelle)
  • l’organisme qui réalise la formation est inscrit au DATADOCK

3 – Comment s’y prendre ?

Voici les sites liés à votre Fond d’Assurance Formation en fonction de l’activité principale :

IMPORTANT :
1- il est indispensable de constituer votre dossier avant le démarrage de la formation. Certains organismes refuseront de prendre en charge la formation si celles-ci a démarré avant la notification d’un accord de prise en charge.
2- il est à l’appréciation du Fond d’assurance formation d’accepter ou non la prise en charge totale ou partielle d’une formation. Plus votre dossier sera bien monté en amont et plus vous aurez de chances que celui-ci soit pris en charge.

Étape n°1 : s’inscrire sur le site de l’organisme collecteur

Pour connaître l’organisme une recherche avec votre code NAF ou APE suffit. Prenons l’exemple du FIFPL pour les professions libérales.

La première étape va donc consister à vous inscrire sur le site.

Étape n°2 : démarrer la demande de prise en charge de formation

Une fois que vous vous êtes enregistré sur le site, vous recevrez par mail vos identifiants de connexions.
En retournant sur le site muni de vos codes d’accès, pour pourrez démarrer votre demande de prise en charge en cliquant sur le lien de droite (cf. documents attachés en fin de document)

(Pour rappel, le numéro d’activité Datadock de Terrains d’Évolutions : 82690785569)

Une fois la première page complétée, il vous faudra compléter les éléments en lien avec la formation :

  • dates
  • nombre de jour de formation
  • nombre d’heures
  • coût HT et TTC hors frais de repas (les frais de repas ne sont pas pris en charge) :

Une fois ces éléments complétés, dans un second temps, il vous faudra fournir les documents suivants :

  • votre RIB
  • une Attestation de Versement URSSAF (Fonds de Formation des Non-Salariés) à votre nom (à télécharger à partir de votre compte URSSAF) ou Attestation d’exonération
  • un programme détaillé par journée de formation (cf. documents attachés en fin de document)
  • une convention de formation (cf. documents attachés en fin de document)

Noter qu’après la formation, il vous sera demandé une attestation de présence ainsi qu’une attestation de règlement (fourni par l’organisme)

Étape n°3 : valider sa demande de prise en charge

Une fois le dossier enregistré, il ne vous reste plus qu’à attendre patiemment l’accord du FIFPL. L’avancée du dossier est consultable sur le site.

EN SAVOIR PLUS : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31148

BESOIN D’AIDE : frederic@ateliers-ethiques.com

RAPPEL : FORMATION À LA VENTE POUR LES INDÉPENDANTS QUI N’AIMENT PAS ÇA

Jeudi 28 février & vendredi 1er mars

9h00-18h00

LYON 22 rue Terraille 69001 Lyon (cabinet Terrains d’Évolutions)

 

DOCUMENTS ATTACHÉS

convention de formation vendre

programme de formation f.chapuis vendre(1)

monter un dossier de prise en charge pour un indépendant