Accueil

Développer le bien-être au travail

Accompagner les entreprises et les indépendants vers une meilleure combinaison entre bien-être et efficacité professionnelle. C’est ce que je propose en tant que consultant en développement professionnel & en bien-être au travail depuis 2014 (ma plaquette commerciale au format pdf ici).

Ceci suppose notamment de travailler à différents niveaux :

  • Mieux prendre en compte les aspirations et les valeurs des dirigeants,
  • Aider à l’affirmation du leadership chez les managers,
  • Travailler à la cohésion, la motivation et l’adhésion au projet de tous,

En travaillant sur ce qui nous relie, ce qui fait sens pour nous, sur les valeurs et les principes partagés, il est tout à fait possible d’adapter l’entreprise aux enjeux de notre époque et de la rendre plus efficace.

DSC_2054-retouché-exemple

9% des salariés impliqués dans leur entreprise

Une étude de l’institut international Gallup réalisée en 2011-2012 a démontré que le succès financier d’une entreprise et la satisfaction des clients sont étroitement liés à l’engagement des salariés. l’analyse portait sur 230’000 salariés répartis sur 142 pays.

Par ailleurs, cette étude a mis en évidence que les salariés engagés dans l’entreprise portent l’innovation et  améliorent de façon significative ses résultats.

Enfin, l’étude a montré par ailleurs que le taux de salariés dits engagés dans les entreprises française n’était que de 9%.

Cela signifie qu’en 2011, 91% des salariés français ne se sentent pas ou peu impliqués dans le succès de leur entreprise (87% au niveau mondial).

donc 91% de fainéants ?

Face à ce constat, deux interprétations possibles :

  •  9% des salariés sont des travailleurs consciencieux avec des principes et des valeurs professionnelles. Dès lors, 91% sont des personnes un peu assistées, un peu profiteuses du système, sans ambition et sans projet professionnel. Cette position bien que réductrice, est tentante, facile à comprendre et à accepter ; elle permet par ailleurs d’avoir une explication assez simple de la situation. Pourtant, si on la tient pour juste, cela nécessite d’accepter également qu’il y a un vrai problème au moment de l’embauche de collaborateurs puisqu’elle signifie que les recruteurs embaucheraient mal neuf fois sur dix !
  • La plupart des personnes embauchées sont motivées au départ puis se démotivent peu à peu, pour finalement, comme l’indique Isaac Getz, « venir pour partir ». Ainsi, le problème n’est pas de recruter le « bon » salarié qui serait une personne naturellement et fortement impliquée, engagée, innovante, tout le temps, en tout lieu, quoi qu’il arrive (le rêve bleu du manager…), mais de mettre en place un environnement de travail propice pour que les salariés s’investissent, se développent et s’engagent dans le développement de l’entreprise.

Une approche pragmatique de l’entreprise

L’entreprise, tout comme la société, connaît actuellement des transformations majeures qui bouleversent ses fondements et ses principes. Les méthodes et théories qui ont fonctionné pendant les « 30 Glorieuses » ne sont plus adaptées à une époque qui se caractérise par une croissance de basse intensité voire nulle, des enjeux environnementaux forts, des temps de plus en courts et une perte de sens et de valeur des individus au travail. Cette inadéquation entraîne des difficultés à faire vivre un collectif, à motiver, à créer de la cohésion et de l’adhésion dans l’entreprise.

Comment repenser le fonctionnement de l’entreprise afin de l’adapter au contexte de notre époque ?

Les clés de la réussite :

  • plus d’autonomie,
  • plus de souplesse,
  • plus de valeur et de sens dans le travail fourni
  • moins de contrôle et d’évaluation,
  • plus de confiance,
  • plus d’implication dans les grands enjeux sociaux et environnementaux,
  • plus d’intelligence…

Et vous ? Êtes-vous prêt.e.s ?

C’est dans cette direction et à travers différents processus d’intervention que je vous propose de vous accompagner. Vous souhaitez en discuter ? allez plus loin ? Je vous propose un premier échange via le formulaire ci-après.